Comment rassurer une personne âgée ?

Comment rassurer une personne âgée ?

Rassurer une personne âgée, c’est rassurer… un être humain, avant tout. Mais il y a tout de même quelques éléments spécifiques à considérer. Le vécu, l’amoindrissement des capacités cognitives et physiques, le sentiment de solitude… tout cela peut rendre l’apaisement plus complexe.

En tant que spécialistes du soin et de l’aide à domicile dans le canton de Vaud, La Solution accompagne des individus du troisième âge tout au long de l’année.

Parfois, la rencontre entre l’auxiliaire et la patiente ou le patient est absolument placée sous le signe de la bonne humeur. D’autres fois, il est difficile d’obtenir le moindre sourire…

Plutôt que de tirer des conclusions hâtives sur la personnalité d’autrui, il vaut mieux s’efforcer de le comprendre et de l’aider. Voici quelques recommandations dans ce sens.

1. L’infantilisation : un piège à éviter

On ne rassure pas une personne âgée comme on le ferait pour un enfant. Celles et ceux qui peinent à faire la différence ne sont pas nécessairement de mauvaise foi. La perte d’autonomie, de mémoire… enclenche un processus de régression, plus ou moins marqué selon les patientes et les patients.

Cela n’efface pas toutes les années vécues. Toute l’expérience accumulée. Il est important de s’adresser le plus normalement et naturellement possible à celles et ceux qui ont atteint un âge avancé.

Il est évidemment possible d’adopter un ton rassurant. Cela est même vivement conseillé. Il faudrait simplement se garder de sous-estimer l’individu et sa propension à comprendre ce que vous lui dites.

Précisons que ces recommandations sont très globales. Dans des cas particuliers, notamment quand une pathologie mentale s’est déclarée, l’approche sera ajustée. Seul un spécialiste de la santé peut alors livrer les clés d’une communication efficace.

2. Rassurer une personne âgée par… la présence, tout simplement

Il n’est pas forcément nécessaire de déployer toute une stratégie afin de rassurer une personne âgée. Comme à n’importe quelle étape de la vie, une simple conversation peut suffire à apaiser la situation.

Lorsque nous nous déplaçons chez les patientes et les patients, il y a évidemment une visée utilitaire : apporter les soins, faire le ménage, préparer la nourriture… en fonction des besoins et des demandes.

Mais c’est aussi la visite en tant que telle qui marque la différence. Du berceau aux derniers jours sur terre, l’être humain a besoin d’interactions. De stimulation.

3. L’explicitation : une piste trop souvent négligée

Si la personne âgée est inquiète à propos de circonstances particulières, il est vraiment essentiel de lui expliquer les tenants et les aboutissants.

Imaginons qu’un bruit survienne soudainement. Se contenter d’une phrase passe-partout comme “Rien de grave” ou “Tout va bien” n’accomplit qu’une moitié du travail.

Préciser clairement l’origine de la nuisance sonore, en revanche, va rassurer la personne âgée. Cela est valable pour un enfant ou un adulte, certes. Mais pour des questions de mobilité, les gens du troisième âge sont parfois moins en capacité de vérifier eux-mêmes.

Rassurer une personne âgée : à chaque situation ses solutions

Nous tenons toujours à le préciser quand nous abordons ce genre de thématiques : il n’y a pas de solution miracle. Le caractère, l’historique, l’état de santé impacte nécessairement la manière de réagir à tel ou tel événement, qu’il soit anodin ou véritablement préoccupant.

Le plus important, selon nous, est de cultiver une empathie et une écoute soutenues. C’est en tout cas selon cette philosophie qui nous nous occupons de chaque patiente et patient.

Qu’il s’agisse de rassurer une personne âgée ou quelqu’un de plus jeune, chercher à comprendre, à connaître reste le levier le plus efficace. Et le plus sincère.

la-Solution, soins à domcile, Yverdon et région, Nord vaudois

Contactez-nous pour plus de renseignements

Partager sur:

Trouvez une Solution Personnalisée dans le Respect de vos Habitudes de Vie

Articles Récents