Incontinence chez les personnes âgées : quelles solutions ?

Incontinence personnes âgées

L’incontinence urinaire chez les personnes âgées, un sujet délicat, touche tant de vies. Souvent tue, cette condition bouscule le quotidien de nos aînés, altère leur dignité. Pourquoi survient-elle ? Les raisons sont multiples, complexes.

Dans cet article, nous plongerons au cœur de ce défi, explorant causes, impacts et, surtout, solutions. De l’exercice dédié aux avancées médicales, nous dévoilerons les voies lumineuses vers une meilleure qualité de vie. Car oui, même face à l’incontinence, l’espoir et le soutien abondent !

Pourquoi l’incontinence urinaire est-elle fréquente chez les personnes âgées ?

Avec l’âge, l’incontinence devient plus fréquente. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. En voici quelques-unes :

  • Relâchement et affaiblissement des muscles du plancher pelvien ;
  • Présence de maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires qui aggravent le phénomène ;
  • Élargissement de la prostate chez les hommes ;
  • Ménopause chez les femmes, s’accompagnant fréquemment d’un problème de vessie hyperactive ;
  • Effet secondaire de certains médicaments qui affectent la fonction de la vessie ;
  • Limitation physique rendant difficile de se déplacer aux toilettes en temps opportun

Quelles solutions face à l’incontinence urinaire chez les personnes âgées ?

L’incontinence urinaire chez les séniors, fort heureusement, n’est plus une fatalité. Diverses solutions existent pour réduire, voire guérir les fuites vésicales.

Des ajustements du mode de vie

De petits changements du mode de vie, simples mais efficaces, peuvent significativement réduire l’incontinence :

  • Modérer les liquides, éviter les diurétiques comme café ou alcool, peut grandement aider.
  • Manger équilibré, en limitant épices et agrumes irritants.
  • Pratiquer une activité physique régulière, ça renforce les muscles et améliore le contrôle urinaire.

De plus, ces ajustements peuvent faire perdre quelques kilos en trop. Ce qui est bénéfique, car le lien entre surpoids/obésité et incontinence urinaire est bien établi !

Des exercices de rééducation périnéale

Les exercices de Kegel (rééducation du périnée) renforcent le plancher pelvien, essentiels pour un meilleur contrôle vésical.

Pratiqués régulièrement, ils peuvent rétablir la fonction urinaire, diminuant les fuites.

La clé ? La persévérance et, idéalement, une guidance par un professionnel pour une technique correcte.

Les thérapies comportementales

Les thérapies comportementales, c’est pour apprendre à mieux contrôler sa vessie.

D’abord, il y a l’entraînement vésical. Cela consiste à patienter un peu plus longtemps avant d’aller aux toilettes, petit à petit. Pourquoi ? Pour muscler la vessie, lui apprendre l’endurance.

Ensuite vient la planification des passages aux toilettes. C’est simple : on va aux toilettes à des heures fixes, même sans envie pressante. Ainsi, on évite les courses désespérées.

Ces méthodes nous apprennent à prendre les devants, à gérer l’incontinence avec astuce. En les pratiquant régulièrement, on réduit son emprise sur notre quotidien. On reprend le contrôle, doucement mais sûrement !

La prescription de médicaments

Certains médicaments réduisent l’urgence ou augmentent le volume de la vessie : anticholinergiques (antidiurétique), bêta-3 agonistes et myorelaxants peuvent être prescrits en fonction des cas spécifiques.

Chez certaines femmes âgées, des œstrogènes sous forme d’ovules, d’anneaux vaginaux ou de crèmes vaginales peuvent être appliqués pour soulager l’incontinence liée à l’effort et par impériosité.

La consultation médicale est cruciale pour trouver le bon traitement, ajusté au profil et aux besoins de chacun.

L’utilisation de protections hygiéniques

Pour les personnes souffrant d’incontinence discrète, où ni médicament ni chirurgie n’est indiqué, des protections hygiéniques spéciales existent.

Ces dernières sont aujourd’hui très absorbantes, confortables et discrètes. Elles préservent efficacement et l’hygiène intime, et la dignité !

Disponibles en diverses formes, tailles et capacités d’absorption, elles permettent de vivre sans la crainte d’un accident, offrant sécurité et confort au quotidien.

L’utilisation d’un pessaire chez les femmes

C’est un petit objet, discret, qu’on place dans le vagin. Son but ? Soutenir la vessie, lutter contre les fuites involontaires. Si les exercices de Kegel ne font plus effet, le pessaire entre en scène. Un expert doit le poser. Au début, il faut s’y habituer. Mais vite, il change la donne, améliore la vie.

Pour savoir s’il vous convient, parlez-en à un gynécologue.

Attention, un suivi est crucial pour esquiver tout souci, comme des infections.

La chirurgie en dernier recours

Pour les cas sévères, ou après l’échec des traitements conservateurs, la chirurgie peut être envisagée pour rétablir le contrôle urinaire. Plusieurs options chirurgicales existent :

  • Implantation de bandelettes sous-urétrales : on place une bandelette synthétique sous l’urètre pour soutenir ce dernier et prévenir les fuites lors d’efforts physiques (toux, éternuement, rire…).
  • Réparation du plancher pelvien : on répare les tissus affaiblis du plancher pelvien pour traiter l’incontinence et les prolapsus d’organes (prolapsus vaginal par exemple).
  • Augmentation de la vessie : on agrandit chirurgicalement la vessie avec un segment de l’intestin pour augmenter sa capacité et réduire les urgences.
  • Injection de toxine botulique (Botox) dans la vessie : ça permet de relâcher les muscles de la vessie et de diminuer l’hyperactivité vésicale.
  • Neuromodulation sacrée : on stimule avec de petites impulsions électriques, grâce à un dispositif implanté, des nerfs sacrés pour améliorer le contrôle vésical.

Chaque technique cible des aspects spécifiques de l’incontinence, avec des indications précises et des effets variés. Le choix de la procédure dépend de la cause de l’incontinence, de sa sévérité, et de l’état de santé global du patient.

la-Solution, soins à domcile, Yverdon et région, Nord vaudois

Contactez-nous pour plus de renseignements

Partager sur:

Trouvez une Solution Personnalisée dans le Respect de vos Habitudes de Vie

Articles Récents